La vie en dentelle
  • Français (French)
  • English
  • Español (Spanish)
LE COTON
Origine
Le coton est fourni par le duvet soyeux qui recouvre le fruit dun arbuste : le cotonnier.
Ce fruit est une capsule plus ou moins allongée qui contient les graines brunes recouvertes de poils. Ce sont ces poils qui constituent la fibre de coton. Leur longueur diffère suivant les espères (1 à 7 cm). La capsule souvre lorsquelle est mûre et laisse sortir le coton.
Culture
Le cotonnier à l'état sauvage est une plante vivace. Il est cultivé dans les pays humides et chauds principalement aux Etats-Unis, en URSS, en Chine, en Inde et en Egypte.
Transformation du coton
Séchage et égrenage : Le coton est laissé exposé à l'air et au soleil 2 ou 3 jours, puis il est débarrassé des capsules et des débris végétaux qui adhéraient aux fibres.
Mise en balle : Le coton égrené est comprimé et empaqueté dans une toile de jute cerclée de fer. Ces paquets appelés balles pèsent de 180 à 340 kg suivant le pays producteur. Ces balles sont expédiées par bateaux des pays producteurs vers les pays industriels.
Epuration : transforme la matière brute en nappe
Parallélisation des fibres, transformation de la nappe en ruban :
Carde : Permet de paralléliser les fibres et les regrouper pour constituer un ruban
Bancs d'étirage : Transforme le ruban irrégulier en un ruban régulier
Affinage : Transforme le ruban en mèche d'un plus petit diamètre
Filage : Transforme la mèche en fil
Caractéristiques physiques
Le caractère principal est la longueur(Les cotons les plus longs sont les plus fins. La longueur varie suivant les espèces de 1 à 4)
La finesse, l'élasticité, la souplesse
Le vrillement, un coton peut s'allonger de 5 à 8 % sans se rompre à cause du vrillement
Le brillant ou soyeux plus ou moins important suivant les espèces
La couleur : blanc crème ou jaunâtre
La propreté : le coton est plus ou moins débarrassé des impuretés
Caractéristiques chimiques
Le coton est constitué par 87 % de cellulose, de l'eau, des cendres, des protides, de la cire et des pectines. Sa densité est de 1,5.
Le coton est susceptible de retenir une grande humidité : 8,5 % de son poids en eau
Le pouvoir calorifique de coton est moyen et peut être augmenté par grattage. Le coton est assez bon conducteur de la chaleur.
Le coton brûle rapidement avec une flamme en laissant des cendres grises.
Le coton résiste aux bases étendues.
Le coton est détruit par les acides.
Commentaires (2)
merci pour toutes ces explications ; claudette
2011-07-25
free online flash games
Merci pour cette belle serie !
2012-06-26
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage